AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Forgotten Memories I love you
Si vous êtes à la recherche d'un partenaire pour rp, vous trouverez bonheur dans ce topic !
N'hésitez pas à upper ce sujet pour ramener de nouvelles têtes !

Partagez|

(M) ALEX PETTYFER ⊱ i will always choose you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Emma Rhodes
AND SHE WILL BE LOVED

✣ Lettres envoyées : 531
✣ Célébrité : Kristen Stewart.
✣ Crédits : avatar ◮ moi-même. gif ◮ gayfortaylautner.
✣ Statut : Célibataire, assez de trahisons pour le moment.

Can you feel all the love ?
✣ répertoire:
✣ todo list:

MessageSujet: (M) ALEX PETTYFER ⊱ i will always choose you Jeu 6 Sep - 17:08


ACCIO PATTYFERS @ TUMBLR

Prénom et Nom

Nom(s) au choix. Prénom(s) au choix, Matt pour le scénario. Âge Vingt-trois ans. Date, lieu de naissance au choix. Origine(s) au choix. Quartier au choix. Occupation au choix. Situation sociale célibataire ou en couple, mais il n'a toujours pas oublié Hales. Orientation sexuelle Hétérosexuelle. Groupe au choix. Avatar Alex Pettyfer. Négociabilité Totalement, mais il faut en parler avant



⊱The way you look at me
L'histoire est libre tant qu'elle respecte le lien entre Matt et Hales.

arrogant, ambitieux, fier, charmeur, impulsif, protecteur, possessif, galant, fils à papa, bagarreur, coureur de jupons, macho, direct, cynique, vient d'une famille aisée. sait se montrer doux auprès de ceux qu'ils aiment, peut-être prétentieux, coureur de jupons, suit toujours son instinct, est né avec une cuillère en or dans la bouche, sa famille fait partie des hautes sphères de la société, ce qui explique pourquoi ils se croisaient toujours, etc.

Hales Rhodes a écrit:
Je déposai mon verre et m'essuyai les lèvres du revers de la main. La soirée commençait à être longue, mais par chance j'avais troquée mes escarpins pour des converse il y a de cela un moment. C'était mon premier after party, ma première... première. Mon premier vrai film, quoi! Le premier d'une longue série, j'espérai. « T'avais pas seulement seize ans toi ? » Je roulai les yeux avant de me retourner vers mon collège, ce vaniteux acteur que je ne supportais pas. « Tu sais qu'il est illégal de boire avant vingt et un ans, n'est-ce pas ? » Je fis signe au barman pour qu'il m'apporte un autre verre. « J'en ai dix-sept , pour ton information. Et toi ? Vingt-six si je me souviens bien ? » Il hocha la tête avec son petit air supérieur. « Alors t'es conscient que quand tu me pelotais, c'était du détournement de mineure ? » Je lui fis un large sourire cassant, attrapai mon verre et m'apprêtai à partir loin de lui. Je l'avais enduré pendant tout le tournage du film, lui et ses caprices. Et j'étais vraiment heureuse que ça soit terminé. Il ne me laissa cependant pas partir, sa main empoignant mon bras, il me tira sèchement vers lui. « Putain mais lâche-moi ! C'est quoi ton problème ? » Je tentai avec peine de lui faire lâcher sa prise, il me faisait mal. « Excusez-moi, mais je pense que vous importunez la demoiselle. » « Excusez-moi, mais je pense que vous devriez vous mêler de vos affaires. » Le bel inconnu insista et mon collègue finit par partir, furieux. Je frottai mon bras endolori. « Merci beaucoup. » Il me sourit avant de me présenter sa main. « J'ai toujours eu un faible pour les demoiselles en détresse. Je m'appelle Matt. » Je gloussai avant d'attraper sa main et de la serrer. « Je suis Hales. » Il porta ma main à ses lèvres pour y déposer un baisemain et je gloussai de nouveau. Quelques heures plus tard, nous partagions un lit dans un chambre d'hôtel. Une nuit de passion et de tendresse. « Et dire que tes charmes à deux balles ont fonctionné. » Il ria et replaça une mèche de cheveux derrière mon oreille. « Tu es magnifique, tu sais ? » Je posai mes lèvres sur les siennes pour le faire taire. Je posai ma tête sur son torse et m'endormis dans ces bras.

C'était notre troisième rencontre, encore du hasard. « Vais-je te revoir ? » Je passai mon t-shirt et cherchai du regard mon pantalon. « Je suis pas du tout contre... » Il me tira doucement vers lui pour attraper mon visage entre ces mains. Il déposa ses lèvres passionnément sur les miennes et mes jambes s'accrochèrent à ses hanches. Il attrapa mon téléphone sans pour autant me déposer sur le sol. « Une fois, c'est le hasard, mais après trois, c'est un signe. Tiens, mon numéro est dorénavant dans tes contacts. » Je souris contre ses lèvres et c'est à ce moment que mon téléphone sonna. « C'est qui ? » « Une certaine Loïs Abernathy. » Je me décrochai de lui et il poussa un long soupir. « Eh merde. » Je tendis la main pour qu'il me donne mon téléphone, mais il leva le bras en l'air pour m'en empêcher. Je sautillai en lui lançant un regard noir. Il leva les yeux au ciel et me le rendant. « Hey... » J'éloignai le téléphone loin de mon oreille tellement mon agent gueulait. Il me fit un sourire compatissant et nous rîmes en coeur.


Je posai la main sur mon torse, cherchant tant bien que mal ma respiration. « Hales ? » J'étais à l'agonie. Je tentai de m'accrocher à la table, mais je m'écroulai sur le sol. Je convulsai et Matt s'approcha pour me tourner sur le côté. Il était sous le choc. Il agissait comme un automate. Il prit son téléphone et composa le numéro des urgences. Les convulsions cessèrent et il chercha mon pouls. Qu'il ne trouva pas. Il me retourna sur le dos et commença le massage cardiaque. Il pesait fort contre ma poitrine, il était au bord du désespoir. Les premiers secours arrivèrent et les ambulanciers prirent le relais. Ils réussissent à me faire revenir à la vie dans l'ambulance. Matt me cala contre lui et je pleurai doucement. À l'hôpital, les médecins m'avaient fait passer une batterie de tests. Matt restait à mes côtés, Birdie aussi. Au final, ils ont découvert que j'avais une cardiomyopathie de stade un. Et que celle-ci ne semblait pas sur un bon chemin pour s'améliorer.

« Il faut arrêter de se voir. » Il se retourna, interrogateur. « Pourquoi tu dis ça ? » Je déglutis difficilement et replaçai une mèche de cheveux derrière mon oreille. Je me balançai d'un pied à l'autre. « Aucun de nous deux voulait quelque chose de sérieux. Pas d'engagement, rien. Mais, tu le vois autant que moi, ça devient sérieux. On commence à s'attacher beaucoup trop...» Il s'approcha de moi, le regard alarmé. Il essuya les larmes de mes joues avec son pouce puis me prit dans ses bras. « Et alors, qu'est-ce que ça peut bien faire ? On a juste à laisser les choses aller et voir ce qu'il en adviendra. » Je posai mes mains sur son torse et plongeai mon regard dans le sien. « Je suis malade, Matt. Et en plus, je pars à Londres pour les prochains mois. Tu mérites définitivement mieux que ça. Je ne suis pas une fille pour toi. » Je hoquetai, sanglotant. Il passa doucement sa main dans mes cheveux. « Si c'est ce que tu veux.. Mais sache que je t'attendrai, parce que je crois que nous deux, ça pourrait fonctionner. Peut-être pas aujourd'hui, mais un jour, je sais que ça pourrait être parfait. » Il savait qu'elle doutait à cause de la maladie, qu'elle était inquiet et qu'elle voulait apprendre à vivre un peu avec ça toute seule. Je posai ma main sur sa joue et lui souris tristement. « Oublie moi, passe à autre chose. Tu ne dois pas m'attendre, la vie est trop courte pour ça. » Il posa ses lèvres sur les miennes et nous partageâmes un long et tendre baiser. Notre baiser d'adieu.




⊱ I had to find you, tell you I need you

ACCIO PETTYFERS @ TUMBLR

~ nevermind i will find someone like you ~

Matt sillonnait Londres à la recherche de la brunette. Il l'avait suivie après leur rupture. Quand il avait compris qu'il ne pouvait la laisser filer. Alors qu'il tourna un coin de rue, il l'aperçut. Il accéléra et stoppa juste devant elle. Il sortit, déterminé, et claqua violemment la porte de la voiture. Il vit la jeune femme sursauter. « Oh, mais putain Matt ! T'es qu'un pauvre crétin ! Tu m'as foutue la trouille ! » Il la connaissait par coeur, il savait qu'elle retenait ses émotions et qu'elle était prête à fondre en larmes. Il savait qu'elle était complètement perdue et il ne pouvait se résoudre à la laisser filer, pas elle, jamais. Il serra les dents pour ne pas s'emporter. Il ne savait pas ce qui lui prenait, mais il était complètement chamboulé par la manière qu'elle avait eu de rompre. Il n'avait jamais vu sa vie sans elle et voilà. « C'est moi le crétin ? Sérieusement ? » Il déposa un genoux par terre et sortit un écrin de sa poche, juste là, au milieu de la rue. « Peut-être bien. Ça fait six moins que je traîne cette bague en attendant le bon moment. Et c'est bien la seule raison pour laquelle je suis idiot. Mais, ce n'est pas moi qui rompt du jour au lendemain. Je sais que je t'ai dit que j'allais t'attendre, mais je vois pas pourquoi. Alors, je suis peut-être idiot, mais je t'aime et tu m'as quittée. » Il retint ses larmes et vit la surprise dans les yeux de la femme qu'il aimait. En effet, il attendait le moment opportun et il semblait qu'il avait trop attendu. Mais pour lui, leur histoire n'aurait jamais de fin. Il savait qu'elle avait peur de tout qui ressemblait à un attachement, tout comme lui en avait peur, et c'est pour cela qu'il avait décidé d'attendre, mais il était prêt à contrer cette peur pour elle. Parce qu'il aimait Hales et qu'il ne voulait pas la perdre. « Combien de fois on va devoir ravoir cette conversation ? Je suis malade. Tu mérites mieux que ça. Oublie-moi. Tu veux que je te l'enregistre sur une cassette ou quoi ? » Mais, décidément, ce ne serait pas aussi simple. Il savait qu'elle voulait le protéger de la possibilité qu'elle pourrait mourir. Mais il préférait attendre ça à ses côtés plutôt que de le découvrir aux nouvelles. Il se releva et rangea l'écrin dans sa poche. Il retourna à sa voiture et ragea contre le volant. Il la fixa un instant, elle pleurait. Il voulait embrasser de nouveau ses lèvres, il voulait la prendre dans ses bras à nouveau, se réveiller à ses côtés. Et il ferait tout pour. Il savait que cette demande de fiançailles était un acte de désespoir, mais il se devait de le faire. Néanmoins, après cela, il décida qu'il allait regagner un peu de fierté et attendre qu'elle revienne vers lui, qu'elle se rende compte qu'elle a besoin de lui.



my mind is a warrior, my heart is a foreigner
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emma Rhodes
AND SHE WILL BE LOVED

✣ Lettres envoyées : 531
✣ Célébrité : Kristen Stewart.
✣ Crédits : avatar ◮ moi-même. gif ◮ gayfortaylautner.
✣ Statut : Célibataire, assez de trahisons pour le moment.

Can you feel all the love ?
✣ répertoire:
✣ todo list:

MessageSujet: Re: (M) ALEX PETTYFER ⊱ i will always choose you Jeu 6 Sep - 17:34

MODIFICATIONS EN COURS



my mind is a warrior, my heart is a foreigner
Revenir en haut Aller en bas

(M) ALEX PETTYFER ⊱ i will always choose you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (M) ALEX PETTYFER - Reach out and touch faith
» Alecto Zavettieri
» Az' and the world. ♪♫
» OPIUM.CONSPIRACY ... MIAM
» Aaron Finnigan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forgotten Memories :: Gestion :: Je n'attends que toi-